espace patient

Les contentions

À la fin du traitement, lorsque l’appareil est déposé (multi-attaches ou aligneurs), on entre dans une phase de stabilisation (partie passive du traitement).

Les corrections qui ont été faites et les mouvements ont un réel potentiel de récidive, l’organisme a une « mémoire ». Les tissus de soutien de la dent (l’os et la gencive) qui ont été remaniés doivent se réorganiser autour de la nouvelle position.
Ainsi il faut consolider les résultats. C’est pourquoi des contentions, très discrètes et très confortables, seront installées en fonction de ce risque et de ce qui a été corrigé. Il est impératif que les fonctions soient aussi normalisées.

Ces contentions ont une durée variable (au minimum un an), en fonction de la difficulté du traitement, de l’âge du patient, de sa croissance et de la présence ou non des dents de sagesse qui seront également surveillés chez les ados et les jeunes adultes.